Visio-conférence: Dômes, coupoles et rotondes; le 08/12 – Les Amis du Château de Fontainebleau

Visio-conférence: Dômes, coupoles et rotondes; le 08/12

25 novembre 2020

Pendant deux siècles, les dômes restent l’apanage des églises et des palais ou monuments royaux. Quoi que la question de l’éclairage ait pu jouer un rôle dans les églises, la coupole et le dôme qui va avec sont tout autant une représentation symbolique de la voûte céleste qu’une manifestation de la foi et de l’ambition du commanditaire et de la virtuosité de l’architecte. La Sorbonne, le Val-de-Grâce, les Invalides ou le Panthéon en constituent les exemples les plus glorieux. Cette dimension symbolique se retrouve du pavillon de l’Horloge du Louvre à l’École militaire ou au Palais de justice : le dôme, carré cette fois, y représente l’autorité royale dans le paysage urbain. Plus modestement, les rotondes apparaissent à l’angle de rares bâtiments privés à la fin du XVIIIe siècle.

Dans le domaine de l’architecture comme dans beaucoup d’autres, la bourgeoisie du XIXe siècle s’approprie les codes des anciennes élites. Rotondes, coupoles et dômes fleurissent partout, des grands magasins aux banques, des théâtres aux immeubles de rapport, sans abandonner les églises et les bâtiments publics. De toutes les tailles, ils sont la mire des grandes perspectives et rythment le front bâti. Leur diffusion est par ailleurs poussée par l’usage des charpentes métalliques, le plus souvent cachées, moins coûteuses et plus faciles à mettre en œuvre que la pierre.

L’apparition du béton au tournant du XXe siècle n’éteint pas le désir de coupoles, bien au contraire. Les églises restent dans la course, comme le Saint-Esprit, Saint-Dominique ou Sainte-Odile. L’amphithéâtre du palais d’Iéna est aussi un bel exemple de renouvellement des formes autour d’un motif architectural séculaire.

Lien vers le site d’inscription

Mardi 8 décembre à 16h30. Coût : 10 €. Paiement sécurisé par carte bancaire. Vous inscrivez en fait votre ordinateur, que vous soyez un ou deux devant l’écran. Vous recevrez le 08/12 en début d’après-midi un lien qui vous permettra de rejoindre “la salle d’attente” et Vincent Delaveau vous laissera entrer dans la “salle de réunion”

Vous pouvez aussi envoyer un chèque de 10 € à Véronique Basquin (2 bis boulevard du Maréchal Foch, 77300 Fontainebleau) qui transmettra. Pensez à tenir compte du délai postal et à indiquer prénom/nom/adresse mail.