Rouge écarlate au château – Les Amis du Château de Fontainebleau

Rouge écarlate au château

11 novembre 2020

Au château, toutes les couleurs de l’arc en ciel

Dans le grand couloir du Musée Napoléon où figurent les principaux personnages de la famille de l’Empereur, peints le plus souvent par le portraitiste François Gérard, s’expose l’admirable portrait (anonyme) de l’oncle de Napoléon, le Cardinal Joseph Fesch revêtu de la pourpre cardinalice, rouge écarlate. Nommé par son puissant neveu à la tête du diocèse de Lyon,  Primat des Gaules et Grand Aumônier de France, il est aussi associé à sa vie familiale. Il est présent lors de son mariage avec Marie-Louise au Louvre,  il baptise dans la Chapelle de la Trinité à Fontainebleau le fils de Louis et d’Hortense, le futur Napoléon III. Plus encore, il verse l’eau baptismale sur le front du petit Roi de Rome lors d’une cérémonie d’un éclat considérable à Notre Dame de Paris.

Mais les rapports entre l’oncle et l’Empereur  vont se détériorer lorsque le cardinal prend clairement position contre l’emprisonnement du Pape Pie VII à Fontainebleau qui le choque profondément. Il reste cependant loyal vis-à-vis de Napoléon, s’éloignant de la politique pour mieux se consacrer à ses charges religieuses. Après l’abdication et Waterloo, il part vivre à Rome où il est accueilli par Pie VII, sa maison servant de point de rencontre aux Bonaparte en exil. .

Grand amateur d’art, son nom reste associé à sa collection de peinture sur laquelle il veilla jusqu’à sa mort, avant qu’elle ne soit léguée à la ville d’Ajaccio qui l’exposa en créant  le Musée Fesch.

HV