La matière de l’œuvre d’art : le bois doré – Les Amis du Château de Fontainebleau

La matière de l’œuvre d’art : le bois doré

18 mai 2015

Sous le règne de Louis XV, pour répondre aux vœux du souverain soucieux de moderniser le cadre de ses appartements, des lambris dessinés par   Ange-Jacques Gabriel puis sculptés en chêne, peints et  dorés par Verberckt et son assistant Magnonais renouvelèrent, dans le style rocaille poussé à sa perfection le décor  de la Chambre du Roi. : encadrements des panneaux en courbes, « en arbalète », motifs de coquilles, de feuillages asymétriques, de guirlandes florales, médaillons ornés de trophées. Le ciseau du sculpteur, dans sa fantaisie décorative, ressemble au léger pinceau tenu par Alexis Peyrotte qui ajoute, dans le Cabinet du conseil, des corbeilles de fleurs peintes toute en douceur. L’ensemble est d’une fascinante harmonie.