Chambord, le château, les jardins, le domaine … 26/09 – Les Amis du Château de Fontainebleau

Chambord, le château, les jardins, le domaine … 26/09

8 août 2020

Ce voyage du 26/09 est annulé.

En compagnie de notre Président, Gérard Tendron, et d’un conférencier, suivez nous pour visiter ou revisiter le plus spectaculaire des châteaux de la Loire. Avec ses 156 m de façade, ses 426 pièces, ses 282 cheminées et ses 800 chapiteaux sculptés, ses 220 000 tonnes de pierre de tuffeau et son parc de 5440 hectares, clos par 33 km de murs, Chambord est un château de la démesure.

 Le “rêve de pierre” de François Ier, à la fois héritage de l’architecture médiévale mais surtout témoignage des innovations de la Renaissance, largement inspirées de ce qui avait séduit le roi en Italie. Les premières pierres sont posées en 1519 et Louis XIV poursuit la construction.

L’escalier carré, escalier à vis à double révolution, peut-être inspiré de dessins de Léonard de Vinci, délimite, placés en croix, quatre espaces. C’est un des éléments les plus originaux du château. Ces espaces constituent les lieux d’habitation et nous visiterons des appartements remeublés, une chapelle, le logis royal.

Depuis les terrasses, on jouit d’une vue magnifique. Comme la Cour qui s’y rendait pour suivre les départs et arrivées de chasse à courre, les diverses fêtes,  nous monterons sur les terrasses pour voir de plus près lanternes, cheminées, escaliers et lucarnes qui se détachent sur le ciel, ornés de décors sculptés dans la pierre.

 Ce château, symbole de la gloire de François 1er, n’accueillera le roi que 72 jours !

Louis XIV en profitera davantage et Napoléon 1er l’offrira au Maréchal Berthier en récompense de ses bons services. Le domaine passe ensuite au duc de Bordeaux qui devient comte de Chambord puis à ses héritiers, princes de Bourbon-Parme. Le  domaine appartient maintenant à l’État qui le gère depuis  1930.

 Déjeuner en groupe dans un agréable restaurant face au château

Puis nous irons admirer les jardins et le potager.

 Les jardins : Le Nôtre les avait dessinés mais ils avaient disparu. En 2017, après de longues études, les jardins à la française, avec parterres, voulus par Louis XIV et réalisés au XVIIIe siècle ont été reconstitués.

 En 2019, des jardins potagers avec culture maraichère et fruitière ont été créés à l’intérieur des murs des anciennes écuries (plus de 5000 m2). Traités en permaculture, ils fournissent fruits et légumes, commercialisés dans la région.

 Nous reprendrons le car pour parcourir, avec un guide spécialisé, la forêt, réserve de faune sauvage et classée Réserve nationale de chasse depuis 1948. Elle a été domaine présidentiel, dédié à des chasses de prestige pour les invités de la République. Arrêt à un observatoire pour voir des grands animaux, et peut-être entendre le brame.

  

En car.  Départs : 6h30 gare routière Avon – 6h.35 Lorraine – 6h.40 Étape – 6h.45 Château

 Renseignements, inscriptions et règlement au pavillon des vitriers (120 €) 

Vue aérienne de titre: ©Domaine national de Chambord

La terrasse dans la brume.