Chaleureuse réception des Amis du Château  en l’honneur d’Hélène Verlet. – Les Amis du Château de Fontainebleau

Chaleureuse réception des Amis du Château  en l’honneur d’Hélène Verlet.

Nous étions fort nombreux au Salon des Fleurs ce vendredi 30 juin pour remercier Hélène Verlet de toutes ces années consacrées au rayonnement des ACF.

Dans un discours très amical, Gérard Tendron a souligné la parfaite harmonie de ce salon des Fleurs avec la passion d’Hélène pour leur culture, elle qui sait si bien les mettre en valeur dans des bouquets somptueux, dont elle nous a souvent fait profiter lors des réceptions organisées au pavillon des Vitriers pour l’accueil des nouveaux adhérents, le lancement d’un nouveau dossier, la signature de livres publiés par des responsables du château ou des membres des ACF…

Les responsables du château étaient nombreux à se joindre à nous pour entourer Hélène en ces circonstances, signe des liens très forts qu’elle a su nouer avec les uns et les autres.

Laissons Gérard poursuivre son discours :

« En effet, membre fondateur en 2006 de la Société des Amis et Mécènes du château de Fontainebleau, devenue Association des Amis du château de Fontainebleau en 2015, Hélène Verlet a souhaité, à compter du 1 er juillet 2022, passer la main dans ses différentes responsabilités au sein des ACF.

C’est un élément moteur et une cheville ouvrière essentielle de l’association qui va nous quitter et c’est avec une certaine inquiétude que j’ai imaginé son départ, tant elle a occupé jusqu’à aujourd’hui une place importante au sein de notre association. Elle a heureusement préparé sa succession qui sera assurée par plusieurs personnes auxquelles elle apportera son soutien….”

“…Première Vice-Présidente, elle a travaillé avec quatre présidents successifs et a été constamment force de proposition au sein du conseil d’administration et du bureau pour initier de nouvelles activités, souvent les piloter, les valoriser et les faire connaître, et aussi susciter de nouvelles adhésions. Très présente au sein du château, elle a noué des liens avec ses différents responsables afin de développer des partenariats solides. Elle a su aussi mobiliser des équipes de bénévoles afin d’apporter le concours de l’association au château pour l’accueil des publics, notamment lors des grandes manifestations et les premiers dimanches du mois.

Mais aussi en proposant et en prenant une part active dans la réalisation de médiations culturelles afin de mieux faire découvrir le château, dont elle connaît presque tous les secrets…

En tant qu’animatrice du comité de rédaction, elle a su faire du bulletin un très beau document périodique réunissant des articles de qualité qui présentent des œuvres, des décors qui illustrent les richesses architecturales et artistiques du château ou rappellent des événements historiques qui s’y sont déroulés.”

“Elle a également été responsable de l’édition de dossiers thématiques qui approfondissent un sujet en rapport avec l’histoire du château, trouvant les bons auteurs ainsi que l’iconographie, et en ayant elle-même rédigé six d’entre eux sur les dix-huit publiés, dont je rappelle les titres : « Fontainebleau : par le grès et pour la chasse », « l es belles eaux de Fontainebleau », l »a chapelle de la Trinité », « le jardin de Diane à Fontainebleau », « Vingt quatre heures au château de Fontainebleau », « la galerie des cerfs du château de Fontainebleau », sans oublier « Les Dames du château de Fontainebleau » dont elle a été co-auteur.”

Elle a en outre piloté les activités pédagogiques de l’association, en animant un groupe de bénévoles qui chaque année accueille une quinzaine de classes du pays de Fontainebleau pour leur faire découvrir un pan de l’histoire du château autour d’un personnage emblématique et en illustrant le sujet par un diaporama présenté dans les classes. Puis les enfants sont ensuite reçus au château pour une visite en rapport avec le thème retenu. Sa vocation d’enseignante y a trouvé une poursuite d’activités à la mesure de ses qualités pédagogiques.

“Je rappellerai aussi qu’en reconnaissance de tout ce qu’elle a fait pour faire connaître le château et contribuer à son rayonnement, lui apporter le concours sans faille de l’association et participer à la transmission du savoir dans le domaine de l’art et de la culture, elle s’est vu remettre en 2016 par Jean-François Hebert, Président du château, les insignes de chevalier des Arts et Lettres, très belle décoration amplement méritée.”

Très émue, Hélène a remercié les Amis et nous a gratifiés de quelques anecdotes personnelles, en particulier l’évocation de son aïeul, l’horloger Ferdinand Berthoud (1727-1807), qui a honoré  le Château par une  horloge ornant le bureau du secrétaire de Napoléon III.

Cette amicale cérémonie a été poursuivie autour d’un buffet pour encore plus d’échanges et de témoignages de sympathie.

propos recueillis par Jean Jacques Durante

mis en ligne le 7 juillet 2022