Restauration du globe de la galerie de Diane

 La galerie de Diane, aménagée en 1600, fut tout d’abord ornée d’une décoration consacrée au mythe de Diane et aux victoires d’Henri IV. Reconstruite sous Napoléon Ier, elle fut redécorée par Abel de Pujol et Blondel sous la Restauration afin de magnifier le mythe de Diane. Transformée en 1858 à la demande de Napoléon III en bibliothèque, elle renferme 17 000 volumes précédemment réunis dans la chapelle haute Saint-Saturnin. 

Du vestibule de la galerie on peut admirer un globe terrestre sur pied d’acajou, commandé par Bonaparte, Premier Consul, et installé en 1810 au palais des Tuileries dans le grand cabinet de l’Empereur. En 1861, Napoléon III le fera transporter à Fontainebleau, à son emplacement actuel.

La création de cet objet exceptionnel fut placée sous la responsabilité du fameux géographe Edme Mentelle qui publiait à cette époque une Géographie universelle en seize volumes. Il fut secondé par un de ses élèves, l’ingénieur géographe Jean-Baptiste Poirson. 

Jean-Baptiste Poirson se distingue de ses prédécesseurs par des représentations cartographiques qui restituent aussi bien la géographie physique, hydrographique, géologique et topographique, avec un souci d’harmonie et de précision. La qualité de ses réalisations contribue à sa renommée auprès des savants, des conseillers d’état et des militaires de son temps.

La conservation du château souhaite faire réaliser une restauration complète de ce chef d’œuvre qui, après plus de deux siècles, a beaucoup souffert des outrages du temps.

Notre association s’est engagée à financer cette belle opération au titre du mécénat. Elle compte sur votre soutien financier pour parvenir à réunir les 25 000 € nécessaires.

Vous pouvez vous même contribuer en faisant un don par chèque à l’ordre des Amis du château de Fontainebleau envoyé au Trésorier des ACF – Pavillon des Vitriers – Château de Fontainebleau – 77300 Fontainebleau 
ou
directement par paiement sécurisé grâce à ce lien.