Mécénats réalisés

Achats réalisés
.

Cabaret orné des «portraits des princesses de la Famille impériale»

L' ensemble du cabaret. Copyright RMN Grand PalaisL’exceptionnel cabaret, offert par l’impératrice Marie-Louise à Madame Mère, matriarche de la dynastie, est orné des « portraits des princesses de la famille impériale ».
Ce « panthéon iconographique » de porcelaine jouera avec les portraits peints et sculptés de la « galerie de la Famille impériale » de Fontainebleau.
Les ACF participent pour 10 000 € à l’achat de cet ensemble.

.

.

Flambeau couvert en vermeil

un-flambeau-couvert-en-vermeilLa minutie des ornements dessinés par Percier ne pouvait trouver meilleur traducteur que l’orfèvre Martin-Guillaume Biennais. Celui –ci réalise en 1809 six grands flambeaux couverts en argent doré, reposant sur des socles triangulaires ornés de feuilles d’acanthe, équipés de six bras de lumières en forme de corne d’abondance donnant naissance à des têtes d’aigles. La hauteur de l’abat-jour peut être réglée grâce à une tige d’acier terminée par une boule en argent doré.
Rentrées au Garde-Meuble de la Couronne, ces lampes sont aujourd’hui dispersées, deux appartiennent aux collections du château de Fontainebleau depuis 1856.
Si la structure de ces objets est en bon état, la surface montre des sulfurations de l’argent. Le nettoyage de cette corrosion permettra de rende aux flambeaux de Fontainebleau leur éclat.

Cette restauration est prise en charge par les ACF (1390 € TTC)

.

Les lavabos de Saint Cloud

un-lavabo-de-saint-cloudPetit meuble de toilette comportant un bassin et une aiguière, le lavabo est dessiné par Charles Percier en 1802 pour l’ameublement de l’hôtel parisien du général Moreau, compagnon d’armes de Bonaparte. Sa forme s’inspire des trépieds antiques tandis que les figures de cygnes et d’animaux aquatiques évoquent la toilette. Les deux exemplaires appartiennent aux collections de Fontainebleau.

Un refixage de l’émail sur le support de cuivre et un comblement des lacunes sont nécessaires pour rendre aux deux lavabos la grâce qui transfigure un objet du quotidien en chef d’œuvre des arts décoratifs.

La restauration des deux lavabos (5928 € TTC) est prise en charge par les ACF.

 

Les sièges du salon des consuls à Saint-Cloud

un-des-sieges-du-salon-des-consulsÉlu résidence du Premier Consul, le château de Saint-Cloud est restauré sous la conduite de Charles Percier et de Pierre Fontaine en 1801 puis luxueusement meublé avec des objets issus des saisies révolutionnaires mais aussi avec des créations contemporaines. Le 28 juin 1806, les sièges sont envoyés à Fontainebleau.

Ce mobilier a conservé ses riches étoffes brodées, témoin des dernières années de l’Ancien régime. La restauration des bois dorés, le nettoyage et la consolidation des couvertures permettront de les inscrire dans la série des sièges portant l’empreinte de Charles Percier, aux côtés du trône des Tuileries ou encore de la bergère aux cygnes livrée pour Caroline Murat à l’Elysée.

La restauration des sièges (13 566 € TTC) est prise en charge par les ACF.

 

Vase fuseau orné du portrait en camée de Jules César.

Vase-fuseau-au-portrait-de-Jules-César. Copyright RMN -château de FontainebleauLes Amis du château ont participé à l’achat d’un vase fuseau orné du portrait en camée de Jules César.  Ce vase provient de la Manufacture impériale de Sèvres ; il avait été commandé par Napoléon Ier pour le palais impérial de Monte Cavallo à Rome et, après la chute de l’Empire, offert en 1825 à Monsieur Rossini, directeur du Théâtre Royal Italien.Hauteur : 55 cm ; largeur : 19,5 cm.
Ce vase faisait partie de la collection Richard Baron Cohen (New York)

 

 

Les bancs

L'un des bancs. Copyright ACFLes jardins et les cours du château de Fontainebleau sont le témoignage de huit siècles d’architecture et d’art des jardins et le rendez-vous de nombreux promeneurs et visiteurs qui apprécient leur sérénité et leur beauté.
Afin d’offrir aux visiteurs la possibilité d’une halte dans leur découverte des cours et des jardins, le château de Fontainebleau a souhaité que les ACF fassent l’acquisition d’une trentaine de bancs.
Au titre des actions de mécénat qu’elle soutient, l’association des Amis du château de Fontainebleau a décidé, à l’automne dernier, de lancer une souscription pour permettre de concrétiser ce projet.
Mi-juin 2015, seize bancs ont pu être acquis. Ils ont été positionnés principalement autour du Grand parterre mais aussi Cour de la Fontaine et Cour d’Honneur.

Les donateurs ayant souscrit pour un banc sont : Mmes et MM  d’Aboville, Angelmar, Artistes du Bout du MondeAssociation L. Carlesimo,  AussavisBiron, Brugeas, Chadenet, Derbesse, Duvauchelle, Jestaz, Koulmann, Lelong et Bertin, Lepelletier et PiazzaMalavoy et de Montalivet, MeuleyNéraud, Olivon, Pamart-Bonne, Prat, Romagny, Schwab, Unopiu et Vert Equip, Veron, Weymuller ainsi que l’Office de Tourisme du pays de Fontainebleau.
Les ACF ont complété le don de Mmes et MM Giboureaude Meulemeester, Ribreau. Plusieurs autres souscripteurs ont demandé l’anonymat.

 

 Estampes d’Alexandre le Grand (exposition « Secrets d’ébène »)

Alexandre dans le camp de Darius. Copyright ACFAfin de compléter l’exposition  « Secrets d’ébène. Le cabinet de l’Odyssée du château de Fontainebleau » [19 octobre 2014 – 21 janvier 2015] les ACF ont acheté quatre gravures consacrées à des épisodes de l’histoire d’Alexandre le Grand dans la tradition du Roman d’Alexandre médiéval. Elles viennent compléter celles déjà détenues par le château. Ce sont :

Alexandre dans le camp de Darius et le vol des coupes d’or
Alexandre et Darius vaincu
Le combat d’Alexandre et Porus
Alexandre et les arbres du Soleil et de la Lune.

Elles ont servi de modèle pour des scènes ornant l’extérieur (grands vantaux et côtés) du cabinet de l’Odyssée.

 

.
Habit de grand Chambellan

Habit_Chambellan WP

 

Les Amis du château ont participé en 2014 à l’acquisition d’un habit de grand Chambellan. C’est un rare témoin des habits de cérémonie des grands officiers civils de la Maison de l’Empereur. Il est en velours de soie amarante rehaussé de broderies, canetille, paillettes et paillons façonnés.

 

 

 

Estampes époque Napoléon Ier

Fontainebleau RMN-F-2013-5-5

 

En octobre 2013, les Amis du Château offrent 5 estampes au château de Fontainebleau (don dédié de M. Bruno Grandjean). Trois d’entre elles évoquent la visite en 1804 du Pape Pie VII à l’occasion du sacre de Napoléon Ier, les 2 autres l’incompréhension de l’Armée après l’abdication de 1814.

 

 

 

Estampe « L’Arc de Triomphe »

A l’occasion de la vente aux enchères du 2 octobre, la Société des Amis a pu acquérir une estampe « L’Arc de Triomphe » remise au Président du château Jean-François Hebert lors de l’Assemblée Générale du Samedi 5 novembre 2011. Christophe Beyeler, Conservateur au château de Fontainebleau, nous donne quelques explications sur cette estampe et pourquoi il a souhaité que les Amis du Château se portent acquéreurs… Cliquez pour en savoir plus sur l’estampe Arc-de-Triomphe

 


Miniature du Roi de Rome

Don de monsieur Michel d’Halluin, membre de la Société des Amis, d’une miniature représentant le Roi de Rome avec la légion d’honneur. Cette miniature remise au Château de Fontainebleau a rejoint les collections du musée. Elle est en bonne compagnie salle 9 du musée Napoléon, dans la vitrine consacrée au duc de Reichstadt. Les Amis du Château de Fontainebleau ont réuni dans un « cahier » quelques données historiques sur les années françaises du Roi de Rome, ce prince enfant trop méconnu…. Ce cahier est vendu 3€ au pavillon des Vitriers- Plus d’infos dans notre rubrique « Publications- les cahiers« 




Actions réalisées :

Restauration du tableau « Concert d’oiseaux »

Concert-d'-oiseaux-(état-actuel)Les nombreuses peintures du Salon des Oiseaux ont été encastrées en 1862 à la demande de l’Impératrice Eugénie. Parmi ces œuvres, le « Concert  d’oiseaux » attribuée à Frans Snyders (1579-1657). Cette oeuvre a été démontée (juillet 2017) pour être restaurée à l’atelier David Prot (Paris).

Les Amis du château contribuent pour 5000 € à cette restauration.

.
.

.

Restauration d’une console Trompette

Console Trompette. Copyright RMN-Grand PalaisCes deux consoles en bois sculpté et doré, couvertes de leurs plateaux en marbre vert Campan sont conçues par Jean-Démosthène Dugourc. La commande est passée au menuisier Trompette, au sculpteur Buteux et au doreur Chatard.
Saisies en 1793, elles sont renvoyées en novembre 1804 à Fontainebleau. Elles sont replacées sous Louis Philippe dans le grand salon de l’appartement du Pape. Elles y demeurent jusqu’à nos jours, où elles assurent, par leur échelle monumentale l’équilibre de la pièce.
Ces deux consoles constituent des exemples relativement précoces d’égyptomanie.
Afin de rééquilibrer l’éclat et de refixer tous les apprêts de la dorure qui de détachent du support bois en raison de l’asséchement causé par le chauffage, une intervention sur les deux consoles est programmée.
Une première console part en restauration en 2017. La restauration de la deuxième est évaluée à 15 000 € ; les Amis du château contribuent pour 10 000 €.
.

Restauration de la Vénus du Belvédère

Vénus du Belvédère. Copyrirht RMN-Grand PalaisCette statue de bronze  a été fondue pour François Ier, sous la conduite du Primatice, à partir d’un moulage de la Vénus du Belvédère, copie romaine de la célèbre Aphrodite de Cnide de Praxitèle. Il a été constaté un problème de stabilité faisant osciller dangereusement la Vénus sur son socle en bronze. Ce problème est dû à l’absence d’un écrou de fixation et d’entretoises de calage entre la statue en bronze et le socle réalisé au XIXème siècle.
La restitution des éléments manquants et le nettoyage de la statue sont évalués à 5520 €. Les Amis du château prennent en charge cette dépense.
.
.

Restauration de trois torchères de la Salle de bal

Torchère. Copyright ACFCes torchères, commandées sous Louis Philippe, étaient destinées à la Salle des colonnes. Les candélabres supportaient 12 bougies et, au centre du bouquet, un piédouche pour une lampe à huile fonctionnant avec un mécanisme de type Carcel.
Les torchères ont ensuite été utilisées pour diverses réceptions dans la Salle de bal, où elles offraient effectivement un accord particulier avec le décor de la Renaissance et les lustres et grands bras de lumière en bronze inspirés des créations du XVIe siècle.
Ces torchères sont en carton-pierre ; il s’agit souvent d’un mélange de papier, de filasse, parfois un peu de plâtre.
La restauration de 3 torchères dorées est déjà réalisée. Le devis pour la restauration des 3 autres se monte à 27 000 €, il est pris en charge par les Amis.

Ces 6 torchères restaurées seront installées dans la Salle de bal.

 

Restauration des consoles du cabinet du Conseil

Console .Copyright RMN-GPLieu clef du pouvoir monarchique, le cabinet du Conseil fit l’objet de soins attentifs tant dans les décors que le mobilier. Le cabinet fut agrandi en 1774 et deux consoles furent alors commandées. Réalisées par Jules-Antoine Rousseau pour le bois sculpté doré et par le marbrier Jacques-François Dropsy pour la table en marbre griotte d’Italie, elles sont toujours à leur emplacement d’origine. Les deux consoles ont été restaurées par un nettoyage, par un refixage et une reprise de la dorure permettant de retrouver l’éclat des précieuses guirlandes de fleurs, des motifs de feuilles d’acanthe, de la finesse de la sculpture typiques de la fin du règne de Louis XV.
Les amis ont financé totalement cette restauration (3600 €)

 

Création de la maquette du château du temps de Louis XV

Vue du château et du jardinAfin d’évoquer le château de Fontainebleau au temps de Louis XV et présenter les nombreuses transformations réalisées sous son règne, une maquette a été conçue à l’occasion de l’exposition « La demeure des rois au temps des Lumières ». La maquette restitue les différentes ailes du château de Fontainebleau et met l’accent sur l’aile Louis XV et le gros pavillon, principales réalisations du souverain.

Les Amis ont contribué à cette réalisation à hauteur de la souscription lancée.

 

 

Restauration des aménagements intérieurs du Jeu de Paume

Le Jeu de Paume. Copyright ACFLe jeu de paume est, avec la chasse, une des activités physiques favorites des membres de la cour. Construite sous Henri IV la salle du jeu de paume est reconstruite en 1732, après qu’un incendie la ravage en 1702. À nouveau restaurée en 1812, elle conserve presque toutes ses infrastructures anciennes, notamment son dallage en pierre de liais.

Une restauration des aménagements intérieurs (marquages, murs …) est maintenant nécessaire. Les ACF y contribuent pour 10 000 €.

 

 

La pendule du cabinet de travail de Napoléon III

Pendule Berthoud. Copyright RMNDans le cadre d’une opération de mécénat  conduite par les Amis du Château, une descendante  de l’horloger français d’origine suisse, Ferdinand Berthoud,  a pu prendre en charge  la restauration de la pendule ornant la cheminée du  cabinet de Travail  de Napoléon III.
Objet de précision, la pendule rythmait le travail de l’Empereur dans cet espace intime restauré en 2013, témoin du style Second Empire.
Ferdinand Berthoud fut l’un des grands maîtres horlogers de la fin du XVIIIe siècle, connu pour être le père de la montre marine française.
Le mouvement, au cadran émaillé, également réalisé par Ferdinand Berthoud, est inséré dans une pendule de style Louis XVI de 1864 et inspirée des créations du bronzier Osmond. Le socle en marbre de couleur griotte est orné d’entrelacs de feuillage.
Le retour de cette pendule permet de faire revivre cet ensemble décoratif et d’évoquer la présence de l’Empereur.

 

Restauration de deux cartes de la forêt de Fontainebleau.

image cartes restaurées

En 2012-2013, la SAMCF en association avec les Amis de la forêt ont lancé une souscription pour restaurer deux cartes de la forêt de Fontainebleau. Les Amis ont été nombreux à répondre à cette demande et les deux cartes ont aujourd’hui rejoint le cabinet de travail de Napoléon III afin d’être présentées au public.

L’une de ces cartes, destinée aux chasses de Louis XV, représente le plan général de la forêt de Fontainebleau en 1752. L’autre carte est datée de 1865.

.

Restauration du fauteuil de la bibliothèque de Napoléon 1er

Par l’achat d’une bille d’acajou, la SAMCF contribue à cette restauration qui a été confiée à l’école Boulle. Sous la houlette des deux responsables d’ateliers de menuiserie et de restauration, des élèves consacrent leur année scolaire à la rénovation de ce meuble, très complexe, et valideront en même temps leurs diplômes de fin d’études des métiers d’Art.

Si vous le souhaitez vous pouvez consulter le « Bilan de la restauration par les divers intervenants« .

Le retour du fauteuil a été l’occasion d’accueillir dans nos locaux les élèves et professeurs en charge de cette restauration : voir cette actualité.

 

Site internet de la SAMCF

Depuis décembre 2011, notre site internet a entièrement été refondu grâce à la participation financière du Crédit Agricole dont la caisse locale est partenaire depuis la création de la SAMCF. Le graphisme du site a été créé par Frédéric Perrot Wahoo design. Cette refonte permet une meilleure visibilité de nos activités et de nos publications, mais surtout vous assure, adhérents et internautes, une mise à jour permanente des actualités de l’Association.

Site éducatif du château

 

Chaque année la SAMCF abonde financièrement le développement du site pédagogique du château de Fontainebleau. En 2011, cette aide financière a été réalisable grâce à une subvention du Conseil Général de Seine-et-Marne. En savoir plus sur le site pédagogique du château


Partenariat A.P.R.R.

Grâce au partenariat avec la Société A.P.R.R., les bénévoles de la SAMCF ont pu distribuer à la barrière de péage de Fleury-en-Bière, lors des journées du patrimoine 2010, le programme des manifestations  qui se déroulaient au château. Ainsi, un large public a bénéficié de la promotion de ces journées.


Rendez-vous aux jardins 2010

Participation financière de la Société VEOLIA Environnement dans le but de faire intervenir plus d’artistes professionnels et d’optimiser la qualité des interventions à l’occasion de la manifestation « Rendez-vous aux jardins » organisé par le château de Fontainebleau.


Restauration d’une commode d’époque Louis XV (1750) en laque à la régence dit « vernis Martin »

Dans le cadre de l’ouverture de la Galerie des meubles le 1er juillet 2009, les généreux donateurs de la Société des Amis et Mécènes du Château de Fontainebleau ont voulu redonner toute la beauté à ce meuble exceptionnel en participant au financement de sa restauration. La restitution de la commode, après cette délicate restauration, fut l’objet d’une conférence spécifiquement donnée par Yves Carlier,conservateur au Château, aux donateurs de la S.A.M.C.F. le samedi 11 juin 2009.

La commode est exposée parmi les 80 pièces de cette collection exceptionnelle que constitue la Galerie des meubles du Château de Fontainebleau.

Retrouvez toutes les informations sur la commode restaurée par les donateurs dans notre rubrique : « Publications-les cahiers ».


Vous aussi soyez partenaire de ces opérations en aidant à la restauration de notre patrimoine. Venez nous rejoindre, devenez mécènes du château de Fontainebleau…


Restauration du Pavillon des Vitriers

Le rez-de-chaussée du pavillon des Vitriers était auparavant aménagé en appartement de fonction pour le personnel du château. Entièrement réhabilité grâce à deux mécènes, l’entreprise Millet (qui a entièrement rénové les peintures, les boiseries et l’électricité) et la caisse locale du Crédit Agricole, la SAMCF a pu s’implanter au sein même du château de Fontainebleau. L’appartement rénové et transformé en salle de réunion permet au Conseil d’Administration et aux membres du Bureau de se réunir régulièrement et  une salle d’accueil permet de recevoir tous les Amis du Château. Un salon plus convivial est également aménagé pour  des entretiens privilégiés.  N’hésitez pas à venir nous rencontrer…

En savoir plus sur les horaires des permanences au pavillon des Vitriers : cliquez sur la rubrique contacts.


Autres actions depuis 2006 :

  • Souscription à la restauration du Boudoir turc de Marie-Antoinette
  • Acquisition d’objets pour l’exposition « Tourisme à Fontainebleau »
  • Acquisition de gravures
  • Financement du catalogue de l’exposition « Jérôme, Roi de Westphalie »

Les commentaires sont fermés.