Les Rois du Monde, chefs-d’oeuvre de la collection Al Thani (jeudi 20 sept)

Depuis la Haute Antiquité, la fonction royale fait l’objet de représentations nombreuses et codifiées. La diffusion de l’image du chef constitue un enjeu de pouvoir important et la forme qu’elle prend atteste des schémas de pensée et des ambitions de toute une société. Le lien particulier qu’entretient le souverain avec le sacré vient nourrir cette iconographie, mais la représentation héroïque du monarque en guerrier ou en chasseur donne également naissance, en Orient comme en Occident, à un vaste répertoire d’images. Marque par excellence de l’exercice du pouvoir royal et de la « fortune » du souverain dispensateur de toute richesse, les monnaies et les médailles diffusent l’effigie du roi auprès de ses sujets et des royaumes voisins depuis l’Antiquité grecque.

Cette nouvelle exposition au château de Fontainebleau, réunissant des sculptures antiques, des objets d’art, des pièces d’orfèvrerie, des monnaies, des miniatures, des armes et des bijoux, se propose d’explorer l’image du roi et celle de la fonction royale à travers les âges et les civilisations, depuis la royauté sumérienne (vers 2000 av. J.C.) jusqu’aux monarchies européennes du XIXe siècle, en passant par l’Egypte pharaonique, le Proche-Orient antique, les sultans Ottomans ou encore les empereurs Moghols. Proposant une relecture d’objets chargés d’histoire et de signification, l’exposition tente de montrer comment le pouvoir royal est mis en scène et affirmé à travers la représentation de la personne du souverain et la mise en valeur de ses emblèmes.

Attention rendez-vous à 14h15 sous l’escalier en fer à cheval.
20 personnes maximum. Renseignements, inscription et règlement au pavillon des vitriers (13€)