Le XVIII ème siècle : Carnavalet et Soubise

Vendredi 9 octobre 2015, notre journée a été consacrée au XVIIIème siècle, d’abord au musée Carnavalet puis à l’hôtel de Soubise sous la conduite de M Delaveau.

Musée Carnavalet : Musée de l’histoire de Paris. Le Paris du XVIIIème. Un appartement : ses meubles, ses tableaux, ses bibelots.

L’hôtel de Soubise:  L’entrée de cette demeure médiévale dresse encore fièrement ses deux tourelles sur la rue des Archives. Après être passé entre les mains de la puissante famille de Guise, l’hôtel devient en 1700 la résidence parisienne de François de Rohan. La fortune du duc  permet de transformer l’hôtel en un fastueux palais désormais précédé d’une majestueuse cour d’honneur. Vers 1732, la génération suivante se charge des décors intérieurs. Hercule-Mériadec, fils de François fait appel aux plus grands artistes de l’époque. Boffrand, Van Loo, Boucher ou encore Natoire vont ainsi contribuer à faire de l’hôtel de Soubise l’un des temples de l’art rocaille. L’inventivité et la somptuosité culminent dans le grand salon de la princesse où les décors de stuc, de bois doré et de peinture fusionnent dans un grand hymne à l’amour. A la révolution, cet hôtel devient propriété d’état et, en 1808, Napoléon décide d’y réunir les archives nationales.