Le château de Chenonceau. Samedi 22-09-2018

En compagnie de notre Président Gérard Tendron et d’une conférencière, on visitera  ce  château luxueusement décoré et meublé. Mais, après le déjeuner à l’Orangerie, on profitera aussi des parterres et fontaines créés par Diane de Poitiers et développés par Catherine de Médicis. Les somptueux bouquets qui ornent le château proviennent des fleurs cultivées dans « le potager ». 

L’intendant des finances de François 1er, Thomas Bohier achète Chenonceau en 1512. C’est sa femme Katherine qui dirigera les travaux qui durent jusqu’en 1521.

En  compensation d’impôts dus à la mort du couple Bohier (1524 et 26), c’est François 1er qui en devient propriétaire et l’utilise comme rendez-vous de chasse.

En 1547, Henri II l’offre à Diane de Poitiers. Elle est une excellente gestionnaire et rentabilise ce domaine. Elle ajoute au bâtiment un pont qui traverse le Cher ; l’extrémité est reliée à la forêt par un pont levis.  A la mort d’Henri II en 1559, la reine Catherine de Médicis reprend le pouvoir et, par vengeance, oblige la favorite à céder la place.

Catherine de Médicis a du goût et ne regarde pas à la dépense. Elle dote le château d’une galerie sur deux étages coiffant le pont et y donne des fêtes fastueuses (spectacles, feux d’artifices, joutes sur le Cher).       Dans sa chambre on admire des peintures de Tintoret, Jordaens…

 Catherine de Médicis lègue le château à sa belle-fille Louise de Lorraine, épouse d’Henri III. Celle-ci y vit retirée et, après le décès d’Henri III, se consacre à la prière dans sa chambre.

C’est sa nièce, Françoise de Lorraine, épouse du fils d’Henri IV et de Gabrielle d’Estrèes qui lui succède.

En 1733, le fermier général Dupin rachète cette propriété. Madame Dupin y tient salon (Voltaire, Montesquieu..) et nomme Jean-Jacques Rousseau précepteur de leur fils. A la révolution, Madame Dupin aimée et protégée par ses fermiers n’est pas inquiétée. Elle vieillit et est enterrée au château. Après Marguerite Pelouze, c’est la famille Meunier qui est actuellement propriétaire et gère ce château.

Départ : 7h00 gare routière Avon,  7h05 Lorraine,  7h10 Etape, 7h15 en face du château.

Prix : 95€.