La Conciergerie (08/11)

Vendredi 8 novembre 2019

Vincent Delaveau, conférencier, vous attend pour vous expliquer l’évolution du Palais, qui va prendre différentes fonctions au fil des siècles.

Les rois de France ont d’abord eu à cœur de faire de leur palais une résidence confortable, susceptible d’accueillir une cour et un personnel toujours plus nombreux. Par son faste, le Palais se devait également de donner l’image de l’autorité et du prestige du monarque. Puis la construction de l’État royal a nécessité de loger des administrations de plus en plus spécialisées. Dans la continuité de son grand-père saint Louis, Philippe le Bel entreprit d’importants travaux d’agrandissement et de reconstruction. La salle des gardes et la salle des gens d’armes, immense réfectoire des domestiques, témoignent toujours de l’ambition du roi.

Au milieu du XIVe siècle, Charles V abandonna le palais aux administrations. La plus importante d’entre elles, le Parlement de Paris, avait un rôle principalement judiciaire. Son fonctionnement nécessita la création de cachots dans le Palais, formant la prison de la Conciergerie. Celle-ci a connu sa plus grande activité pendant la Révolution alors que le tribunal révolutionnaire siégeait dans le Palais. Le 2 août 1793, Marie-Antoinette y fut transférée en prévision de son procès. Elle y demeura 76 jours étroitement gardée dans une cellule austère. Elle la quitta le 16 octobre suivant au matin pour l’échafaud. Sa cellule a été minutieusement reconstituée en 1989. Plusieurs cellules, le préau des Femmes et la chapelle dite des Girondins, permettent également d’évoquer le quotidien et le sort des prisonniers.

Vous disposerez d’un audiophone qui vous permettra de visiter ensuite librement l’exposition «  Marie-Antoinette, métamorphoses d’une image ».

Rendez-vous à 14 h 30 devant l’entrée de la Conciergerie, boulevard du Palais. Prix : 25 €. 18 personnes max.

Renseignements et inscription au pavillon des Vitriers (tél 01 64 23 58 46).
L’inscription ne sera définitive qu’à la réception du règlement.