“Fontainebleau, forêt des peintres” (10 mars 2018)

La ville de Fontainebleau et les associations se mobilisent pour que la forêt obtienne le label « Reconnu au Patrimoine mondial de l’Unesco » au même titre que le château. Plusieurs manifestations ont lieu à cette occasion. Les Amis du château ont proposé cette conférence d’Hervé Joubeaux, conservateur en chef du patrimoine..

« Pendant un demi-siècle, de 1820 à 1870 environ, la forêt de Fontainebleau a servi de laboratoire pour développer une nouvelle manière de représenter le paysage, à un moment où ce genre pictural connaît en France un remarquable essor : l’étude « sur le motif » permet à la fois d’atteindre une vérité nouvelle de la représentation et d’exprimer à travers elle sentiments et états d’âme, conciliant une approche réaliste et romantique de la nature. Fontainebleau bénéficiait d’un accès aisé depuis Paris où beaucoup d’artistes avaient leur atelier mais disposait surtout de sites remarquablement divers par leur relief, leur géologie, leur végétation qui fournissaient aux peintres des sources d’inspiration inépuisables. La fortune du lieu décline dans les dernières décennies du siècle lorsque les Impressionnistes renouvellent à leur tour leur conception du paysage, s’attachant à l’étude de la lumière mais également à la représentation de sujets modernes. »

H. Joubeaux lors de la conférence

L’exposition des Amis de la Forêt de Fontainebleau “Des Artistes et les sylvains Denecourt et Colinet (1830-1890)” au Théâtre municipal permet d’admirer de nombreuses peintures dont quelques unes sont reproduites ci-dessus.