Pierrefonds et Villers-Cotterêts

5 juin 2015 La journée du 3 juin 2015 a été consacrée à l'architecture historique et  à la littérature. Le matin histoire et architecture au château de Pierrefonds Le château de Pierrefonds démantelé au XVIIème siècle a été "réinventé" par Viollet-le-Duc. Le décor d'ensemble intérieur et extérieur, selon l'interprétation qu'il a faite du Moyen Age et de la Renaissance, est spectaculaire et incontournable, comme l'a prouvé la récente exposition "Viollet-Le-Duc" à la Cité de l'architecture et du patrimoine au Trocadéro. Remarquable par la perfection des décors des appartements impériaux ,le château accueille aussi une exposition sur les restaurations menées par Viollet-Le-Duc . L'après midi : histoire et littérature à Villers-Cotterêts Le château François 1er,   édifié  entre 1532 et 1540,est un magnifique témoin de…
Continuer la lecture...

Musée Baccarat. 11 mai 2015

13 mai 2015 Installée dans l’hôtel particulier de la vicomtesse de Noailles (11 place des Etats Unis, Paris XVI ème), la galerie-musée consacrée à cette marque internationale de luxe de cristallerie, retrace, de ses origines à l’époque contemporaine, l’évolution technique et stylistique de ses créations.
Continuer la lecture...

Ornans, Salins les Bains et Arc-et-Senans.

24 avril 2015 Mercredi 22 et jeudi 23 avril 2015. Notre voyage de deux jours nous a emmenés à Ornans puis à Salins les Bains. Après une nuit à Arc-et-Senans, visite de la saline royale avant le retour à Fontainebleau. Ornans, petite capitale de la vallée de la Loue, est la patrie de Gustave Courbet, maître de l'Ecole réaliste. Il y reviendra chaque année, y puisant la plupart de ses sujets. Visite du musée. A Salins les Bains nous avons découvert la Grande saline, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, en extension de la Saline royale d'Arc-et-Senans. Cette Saline royale, ville idéale du XVIIIème siècle, place son architecte Claude-Nicolas Ledoux parmi les précurseurs de l'architecture moderne. Sur le parcours : la maison…
Continuer la lecture...

Une journée en Bourgogne – 9 avril 2015

10 avril 2015 "Bussy n'est pas une grande maison...mais les dedans sont d'une beauté singulière et qu'on ne voit point ailleurs" (5 mai 1686). C'est ainsi que le comte Roger de Bussy-Rabutin, cousin de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné, fait les honneurs de son château. Il n'a pas tort: la décoration intérieure est en effet exceptionnelle, avec ses quelques 300 portraits des Rois de France "depuis Hugues Capet", des Hommes Illustres, des 65 hommes de guerre et des 25 Grandes Dames de la cour, collectionnés par ce courtisan du Roi-Soleil, exilé pour cause d'impertinence... Voici successivement : Bussy-Rabutin, Alesia, Epoisses, La Ferté Loupière. [gallery columns="4" ids="7508,7509,7510,7512,7513,7514,7515,7516"]
Continuer la lecture...

La jeunesse de Napoléon III

15 mars 2015 Samedi 15 mars 2015 à l'hôtel de l'Aigle Noir. Bernard Bouleau , auteur de trois ouvrages consacrés à Napoléon III, a évoqué dans sa conférence les 28 premières années de Louis Napoléon Bonaparte, troisième fils d’Hortense et de Louis Bonaparte, roi de Hollande et frère de Napoléon I. Il nous a parlé des longues années d’exil passées en Suisse, Italie et Allemagne : -années d’études en Allemagne  et en Suisse dans la résidence achetée par sa mère à Arenenberg -séjours en Italie à Rome en compagnie de son frère aîné. Il y fera ses premières armes de révolutionnaire au service de l’Italie républicaine à partir de 1831 La mort de l’Aiglon en 1832 fera de lui le prétendant officiel à la…
Continuer la lecture...

L’hôtel de Beauharnais, 2 mars 2015

2 mars 2015 Construit en 1713 pour Germain Boffrand,  rapidement vendu à Jean-Baptiste Colbert de Torcy, neveu du ministre de Louis XIV, il fut occupé par le duc de Villeroy. Eugène de Beauharnais, fils de l’épouse du Premier consul, en fit l’acquisition en 1803, pour 200 000 francs. De 1803 à 1805, Joséphine et sa fille Hortense présidèrent au luxueux aménagement de l’hôtel, dans le style nouveau du Consulat et du début de l’Empire. Le prince Eugène, devenu vice-roi d’Italie en 1805, n’y fit que de brefs séjours. Napoléon, furieux du coût exorbitant des travaux de rénovation de l’hôtel, qui auraient couté un million de francs, en retira l’usage à Eugène, dès février 1806. L’hôtel devint une résidence officielle de la Couronne, réservée aux…
Continuer la lecture...

Exposition “Chefs d’œuvre du mobilier 1650-1789”. Versailles le 19/02/2015

20 février 2015 Portant sur le génie d’hier un regard d’aujourd’hui, cette exposition met en relief le caractère novateur et précurseur du mobilier 18ème en matière de formes, de techniques, de décors et de matériaux. Une centaine d’œuvres majeures provenant des collections du château de Versailles, du musée du Louvre, du musée des Arts décoratifs, du château de Fontainebleau, mais également du Getty Museum et de collections privées seront révélées ensemble, pour la première fois, au public. Cabinets, bureaux, tables à écrire, commodes, guéridons, mais aussi canapés, fauteuils, pliants et chaises témoigneront de la révolution que le 18ème a opéré dans l’histoire du meuble, reflet de l’évolution du goût d’une société éprise de modernité et souhaitant vivre dans le confort et le luxe.…
Continuer la lecture...

Visite du musée de la Légion d’honneur et de l’hôtel de Salm, 10 février 2015

10 février 2015 Le 19 mai 1802, Napoléon Bonaparte, Premier Consul, crée l’Ordre de la Légion d’honneur, afin de récompenser des civils et des militaires qui ont rendu des services éminents à la France. L’Hôtel de Salm, édifié par l’architecte Pierre Rousseau en 1787, pour le Prince éponyme, (guillotiné en 1794), est devenu le Palais de la Légion d’honneur en 1804. Il sert depuis l’origine de résidence au Grand Chancelier de la Légion d’honneur et, depuis 1925, abrite dans les anciennes écuries le musée national de la Légion d’honneur et des ordres de chevalerie. Incendié en 1871 à la fin de la Commune en même temps que le palais des Tuileries et la Cour des comptes voisine, il a été relevé par l’architecte…
Continuer la lecture...

Visite des petits appartemements, 26 janvier 2015

26 janvier 2015 Les petits appartements du château de Fontainebleau ont été installés par Louis XV au rez-de-chaussée de l’aile qui comprend la galerie François 1er. A l’époque, il s’agit d’une suite de petites pièces servant de cabinets particuliers, plus intimes que les grands appartements. Sous Louis XVI, le roi apprécie de ne pas toujours utiliser les appartements d’apparat et y fait installer une salle à manger et des salons de jeux. Napoléon découvrant le château vidé de ses meubles décide de remeubler ces petits appartements pour y travailler : bureaux, bibliothèque, cabinet des cartes…ainsi que pour profiter d’un logement plus proche de celui qu’il fait également meubler et décorer pour l’Impératrice . Mme Sophie Michel, nous a fait visiter ces pièces dans l’état…
Continuer la lecture...

Cérémonie des voeux le 18 janvier 2015

18 janvier 2015 La traditionnelle cérémonie des vœux des ACF s’est déroulée cette année dans la belle salle des fêtes du Théâtre Municipal de Fontainebleau. Plus de 250 membres  et de nombreuses personnalités avaient bien voulu répondre à notre invitation. M Tendron a brossé un tableau de l’année 2014 et des perspectives 2015.         [gallery ids="6991,6990"]      
Continuer la lecture...